Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

koinai.net

La revue du témoignage urbain

koinai.net

La revue du témoignage urbain
sites/koinai/IMG/jpg/5a166ea3afcb839ac968a0eb9cec30e9.jpg

Les sentences de l'habitant

Les uns emménagent...

Originaire de Martigues, Christophe Riquelme exerce son métier d’enseignant à Marseille. En 2005, la famille s’agrandissant, le Professeur des écoles à la Villette a pris ses quartiers au 38 rue de la République, dans un appartement fraîchement rénové par son bailleur Eurazeo.


Les uns emménagent
 Les uns emménagent

Koinaï : Où habitiez-vous avant d’emménager ici ?
J’ai habité dans le deuxième, juste à côté, vers l’hôtel de Cavres, dans la Grand Rue.

K : Depuis combien de temps êtes-vous installé ici ?
Un an et un mois.

K : Pourquoi avoir choisi la rue de la République ?
On s’est mis le plus près possible de ce quartier par rapport aux commerçants, on aimait bien, puis il y a la possibilité du port.

K : Les rénovations ont-elles influé sur votre décision ?
Non, c’est simplement parce qu’on aime le quartier et puis il nous fallait un appartement plus grand, donc on a déménagé le plus près possible de là où on était avant.

K : Êtes-vous dérangés par les travaux et la fermeture des commerces ?
Nous, on ne fait pas trop attention.

K : Consommez-vous dans le quartier ?
La plupart du temps, on achète dans le quartier.

K : Savez-vous à quoi servent les travaux ?
Oui, il y a un bassin de rétention d’eau qui est en train de se construire, il y a un parking aussi, puis ils réaménagent tout le rond-point aussi, et puis pour le tramway également.

K : Les travaux vous occasionnent-ils une gêne ?
Un petit peu, mais ça va, sans plus. Nous, on est de l’autre côté, côté cour, donc on est pas gênés par les travaux.

K : Quel est le montant de votre loyer ?
Nous, on paye 920 euros tout compris, pour un 130m². C’est un T5.

K : Comptez-vous vous établir ? Est-ce un investissement ?
On ne sait pas encore. Nous, après, on compte acheter, mais un peu plus tard. Pour l’instant, on a un bébé qui vient d’arriver, donc on reste ici, ça nous convient et on a pas le temps de chercher ailleurs. Mais par la suite, on cherche à acheter.

K : Avez-vous été bien accueillis par vos voisins ?
Nos voisins directs sont des personnes qui sont là depuis longtemps et ça se passe plutôt bien.

K : Avez-vous entendu parler d’expulsion dans l’immeuble ?
J’en ai entendu parler comme tout le monde, par la presse. Sinon, je n’ai pas entendu parler de menaces d’expulsions ici. L’immeuble a l’air assez préservé par rapport à ça, j’ai l’impression.

Propos recueillis par Sophie Maley le 13/02/2006 ; rédaction : Patricia Rouillard

Réactions à ce temoignage

4 Messages de forum

Réagir à ce temoignage

Creative Commons License La revue du témoignage urbain (http://www.koinai.net), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
La revue Koinai : qui et pourquoi ?   |   Koinai ? Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences
Tourisme Atlas
projet NetLab, politiques publiques, big data et sciences sociales
spacelike, une exploration visuelle du web de l'art contemporain