Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

koinai.net

La revue du témoignage urbain

koinai.net

La revue du témoignage urbain

La plus heureuse

 La plus heureuse

« Femme c’est… à vingt-cinq ans. Oui, quand je me suis mariée. C’est là où je me sentais vraiment femme. Je suis pas la femme… C’est vrai qu’y a des femmes arabes - bon, j’ai le droit de dire ça, ouais ? - que toujours ils sont là en train de surveiller leur mari ; ils leur donnent pas dès le départ la confiance, toujours ils courent derrière lui. Toujours ! Alors, à ce compte-là, elle le laisse à la maison, elle lui met la robe longue et le tablier et elle le laisse travailler ! Et oui ! Il faut que dès le départ ils ont la confiance. Moi dès le départ, le jour de mon mariage, j’ai donné la confiance à mon mari. Et c’est très bien ainsi. » Farida, 38 ans.

Koinai : Quel genre de femme êtes-vous ? Ben je suis une femme à maman, j’ai des enfants, je m’occupe beaucoup de mes enfants, je travaille, je suis une femme de maison et une mère au foyer. Je travaille aussi. Voilà. K : Quelle femme rêviez-vous d’être ? Ce que je suis ; voilà ouais. J’ai toujours aimé d’être comme ça, ouais. Je suis mariée, ça fait dix-huit ans de mariage, et j’ai trois enfants et je (...)
[
Votre réaction à ce témoignage
]
Creative Commons License La revue du témoignage urbain (http://www.koinai.net), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
La revue Koinai : qui et pourquoi ?   |   Koinai ?   |   Mentions légales   |   Appel à contribution Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique