koinai.net

Témoignage urbain

koinai.net

Témoignage urbain

Périer

Cent cinquante-deux articles. dans cette rubrique.

Les fresques urbaines II

 

L’habillage des façades donne le ton. Voici un florilège de ce qu’il nous est donné à voir au détour de nos rues …
Promenade singulière dans un dédal animé de figures peintes, … où marche vagabonde d’un collectionneur d’images éphémères ……


Les maillots jaunes - chapitre II

 

yellow … жоўты … amarillo … žuto … jaune … gelb … 노랑 … gul … giallo … жовтий … dzeltens … màu vàng … žlutý … geltonas … жолто … sárga … melyn … kollane … amarelo … κίτρινο … kuning … 黄色 … желтый … groc … жъл … i verdhë … 黄色 … geel … buí ………


Obligée de venir

Migrante équatorienne

 Obligée de venir

« Dès que j’ai fini le bac, je suis partie de l’Équateur. Ça fait douze ans cette année que je suis arrivée en France. C’était pas un projet. Ma mère était venue en France trois ans avant, en 91, pour travailler, pour envoyer de l’argent et pouvoir aider ses enfants. » Léonor Taranzano, quiténienne, trente ans.

La situation économique en Équateur n’est pas bonne, y’a beaucoup de pauvreté, on va dire. Ma mère se disait : « Peut-être que je vais jamais m’en sortir. » Une tante à moi - une sœur à ma mère - l’a aidée et c’est comme ça qu’elle s’est retrouvée en France, pour travailler. Au départ elle nous avait dit : « Je pars pour trois ans et après je reviens. » Pour nous c’était ça. Comme mes parents venaient de (...)
  • Périer

    Périer

    Cent cinquante-deux articles. dans cette rubrique.
    • Les oubliés de l’histoire

      Koinai - Pouvez-vous vous présenter et nous parler votre activité ? Jean-Luc Mingalon - Des activités, j’en ai deux. J’ai, d’un côté le groupe sportif Consolat, qui s’occupe de toute la partie football, sportive du (...)

    • Un proviseur aux avant-postes

      Koinai. - Pouvez-vous vous présenter, ainsi que votre mission ? Olivier Briard - Olivier Briard, proviseur du lycée Saint-Exupéry depuis peu, et également président du GRETA, de la formation continue du GRETA Marseille (...)

    • Survivre avec une épicerie de quartier

      Koinai - Pouvez-vous vous présenter ? Houcine Khatem - Je m’appelle Khatem Houcine, je suis commerçant de quartier, j’ai une épicerie, depuis trois ans. Et j’habite juste au dessus du magasin, depuis un an. K. - (...)

    • Une envie de changement

      Koinai - Pouvez-vous vous présenter ? Karim Mahi - Je m’appelle Karim Mahi, j’habite au quartier depuis vingt ans. Je suis éducateur au groupe sportif Consolat, je m’occupe des petits de treize, quatorze ans et je suis (...)

    • La fin des haricots

      Koinai - Pouvez-vous vous présenter ? Monsieur Zahra - Je m’appelle Monsieur Zahra, je suis le « Fruits et légumes » de la résidence. J’habite ici. K. - Le quartier a-t-il beaucoup changé depuis les dix ou quinze (...)

    • Côté Centre Culturel, on fait avec ce qu’on a !

      K. - Pouvez-vous vous présenter ? A A. - Moi, c’est Aklé Azegah. Je suis animateur sur le centre culturel. Nous dépendons de la mairie de secteur des XVIe et XVIe arrondissements, donc notre salle est pour tous les (...)

    • Un gardien, SVP !

      Koinai - Pouvez-vous vous présenter ? Juliette Roux - Je fais partie de l’association de défense des locataires, la CNL. Je suis Mourepiane 1, les maisons en pierre de la SNCF, parce que la présidente, Mme (...)

    • A l’école, RAS

      Koinai - Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter ? Emmanuel Suzanna - Emmanuel Suzanna, je suis directeur de l’école Saint-Louis Consolat Elémentaire, depuis six ans. K. - Habitez-vous le quartier ? E S. - Non, non. (...)

    • Natures mortes

    • L’assassinat de la Présidente

      Quinze avril 1974, quinze avril 2007 : trente-trois ans déjà ! La douleur est toujours aussi forte. J’éprouve la même peine à revenir sur les atroces évènements qui nous ont marqués à jamais, mes frères, ma sœur, et le (...)

    • Place de la Joliette II, 29 septembre 2006

      « Des travaux pour un tramway, place de la Joliette faites en le tour ! » La ville de Marseille a entrepris en novembre 2000 un plan très important de restructuration du réseau de transport comprenant plusieurs lignes (...)

    • Place Sadi-Carnot III, 25 août 2006

      Place de la Sadi Carnot, pacemaker pour un cœur Haussmanien Bref historique La place Sadi Carnot se situe au coeur d’un grand programme urbain des années 1850 dont la réalisation majeur fut une grande percée (...)

    • Vieux Port - église Saint Ferréol I, 29 juin 2006

      Un Carrefour d’histoire et d’identité L’Église de Saint-Ferréol ou des Augustins du nom de l’ordre religieux qui fut à l’origine de sa construction en 1947 ainsi que d’un couvent qui fut rasé durant la révolution. C’est à (...)

    • Regardez le mensonge

      C’est madame Palombo elle s’appelait, « Médiateur de Marseille République ». Parce que les gens qu’ils ont envoyés comme ça, ils les ont appelés des médiateurs. Et aujourd’hui encore ils les appellent des médiateurs. Voilà. (...)

    • Place Sadi-Carnot II, 10 juin 2006

      La place Sadi-Carnot fait peau neuve Le projet d’OPAH sur le secteur République Joliette concerne un grand nombre d’appartements privés et publiques. Il s’agît de mener une nouvelle dynamique commerciale en tablant sur (...)

    • Transport d’auteur

      Sur une petite place, la foule se lance à l’assaut des trams. On crie, on rit, on se démène. Les enfants piaillent ; des mères leur répondent avec frénésie. Deux bonnes vieilles, le châle en pointe dans le dos, ont peur et (...)

    • Les uns emménagent...

      Koinaï : Où habitiez-vous avant d’emménager ici ? J’ai habité dans le deuxième, juste à côté, vers l’hôtel de Cavres, dans la Grand Rue. K : Depuis combien de temps êtes-vous installé ici ? Un an et un mois. K : Pourquoi (...)

    • Wattman

      Koinai : Quel est votre itinéraire professionnel ? Je suis rentré le 20 février 68 à la RATVM, la « Régie Autonome des Transports de la Ville de Marseille », au dépôt Saint-Pierre, à l’âge de vingt ans et demi, en qualité (...)

    • Transport lourd

      Koinai : Quels sont les problèmes rencontrés sur le centre-ville ? C’est les travaux, les stationnements. Les priorités sont de ne pas perdre trop de temps, de ne pas accrocher les véhicules. K : Pensez-vous que ce (...)

    • L’heure de la sentence (3)

      ...Il y a trois filles dans la cellule qui sont là depuis sept heures ce matin. Elles viennent des geôles du commissariat où elles ont passé vingt-quatre heures. La conversation s’engage très vite : “Pourquoi tu es là, (...)

Creative Commons License Témoignage urbain (http://www.koinai.net), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
La revue Koinai : qui et pourquoi ?   |   Koinai ? Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences