Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

koinai.net

La revue du témoignage urbain

koinai.net

La revue du témoignage urbain
sites/koinai/IMG/jpg/5a166ea3afcb839ac968a0eb9cec30e9.jpg

Bistrot

Quatre articles. dans cette rubrique.

Natures mortes

Amas de bric et de broc, ou comment au travers du petit bout de la lorgnette, Marseille se révèle à nous dans l’écume d’une boisson apéritive, …
… dans le joyeux chaos d’un monceau de cageots, et l’enchevêtrement d’épices et de saveurs exotiques…
tout est là, ne manquent que le bruit et l’odeur !


"Sur la grande jetée, y’avait les bateliers"

L’Estaque en super-huit

sites/koinai/IMG/jpg/le-golfe-de-marseille-cesan.jpg
 Le golfe de Marseille. Vue de l’Estaque. Cézanne

Natif et résident de l’Estaque, Laurent Damonte, né en 1926, est un ancien de la marine marchande. Il visionne ici, pour la première fois, un film tourné par son beau-père. Son témoignage en regard des images est l’un de ceux qui ont donné le jour à "Chronique urbaine", réalisé par Claude Bossion, fruit d’un tête à tête entre les habitants du secteur Nord-Littoral et leurs propres mémoires. Tourne la pellicule, voguent les souvenirs…

Ah ! ben ça, c’est mon tout petit neveu Gérard qu’on amène à l’école, dans la rue Magali… Oh là là ! Pensez, il a quand même quarante ans, ce petit ! Voilà, ça c’est la fin, voilà ma belle-mère qui récupère un énergumène. Assez formidable de voir ça, parce qu’elle est morte en fin d’année. Voilà, là y’a Gérard et… maintenant lui, je me rappelle même plus comme y s’appelle, euh… c’est aussi un neveu, quoi. Là je (...)

Palace en terrasse

Au n°35

« Je connais le patron du bar : il est Corse. Les Corses c’est les patrons. La patronne elle a eu le bail longtemps en arrière : elle est partie, elle est revenue… ça fait quarante ans qu’elle est dans le quartier. Avant c’était le père, c’était le fils : c’était jamais abandonné. On est tous napoléoniens ici. Mon nom c’est "Loca", c’est un nom de là-bas. C’est ma mère qu’est corse. Je suis arrivé à peu près… C’est ça : au début des travaux. Ça fait deux ans qu’y a des travaux, c’est pour ça qu’on est emmerdés… Il paraît que y a des Anglais qui font partie de l’association Eurazéo… » Jean-Claude Loca, maître du Paris Palace du lundi au vendredi.

Je suis en pré-retraite, je fais ça pour l’été, moi ça m’occupe, ça me permet de nous voir, de discuter… De se retrouver un petit peu en retrait, c’est un petit peu dur, des fois… Je suis Toulonnais, je suis parti vivre à Paris pendant vingt ans. Je travaillais à Argenteuil, à l’Aérospatiale sur les mirages, sur les prototypes ; je suis technicien aéronautique. J’étais responsable. Après je suis venu ici. (...)
  • Bistrot

    Bistrot

    Quatre articles. dans cette rubrique.
    • Il faut être deux pour vivre

      K : Que représente pour vous la femme ? Pour moi, être une femme c’est tout assumer à la fois : les enfants, les repas, le travail, et même rembourser un crédit avec son mari sur un appartement ou une voiture. K : (...)

Creative Commons License La revue du témoignage urbain (http://www.koinai.net), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
La revue Koinai : qui et pourquoi ?   |   Koinai ? Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences