Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

koinai.net

La revue du témoignage urbain

koinai.net

La revue du témoignage urbain
sites/koinai/IMG/jpg/5a166ea3afcb839ac968a0eb9cec30e9.jpg

Femme aujourd'hui

Framboise

Framboise, 49 ans, célibataire avec un enfant, donne ici son point de vue sur la femme.


 

Koinai : Pour vous, que représente la femme, de nos jours ? Qu’est-ce pour vous être une femme ?
La femme, pour moi, c’est l’indépendance : faire ce qu’elle veut, bosser, ramener de l’argent à la maison, sans qu’elle soit obligée de se soumettre à son mari ou petit ami. Si elle a besoin de "bouger", du moment qu’elle s’assume, elle peut accéder à une liberté dans tout. Avoir son propre salaire et pouvoir s’acheter ce qu’elle veut, faire du sport, éduquer ses enfants, être libre de ses choix et de ses mouvements, faire de sa vie ce que bon lui semble sans qu’un homme ne la prenne pour sa femme de ménage ou n’exerce un" contrôle", sous prétexte que l’on est marié !

K : Pensez-vous qu’il y ait des inégalités entre les hommes et les femmes ?
Absolument ! Des inégalités politiques, déjà, mais aussi dans le commerce, l’éducation, le domaine culturel, à la maison, et même des inégalités de salaires. Dans plein de domaines, en fait ! Il y a beaucoup plus de facilités pour les garçons que pour les filles.

K : Les choses ont-elles changé depuis votre jeunesse ?
Oui, beaucoup. Ça a évolué, quand même. Les femmes sont moins obligées de... Elles sont moins "matraquées". Parce qu’elles se défendent mieux et sont solidaires, elles ont plus d’activités, elles essaient de partager les tâches familiales ou autres. Moi je trouve que la femme se défend... Elle se défend, mais elle est toujours persécutée quand même, on essaie toujours de la faire reculer, alors qu’elle essaie d’avancer.

K : Quel rôle joue la femme dans la société ? Que pensez-vous de la femme dans la politique, par exemple ?
Je pense que la femme dans la politique c’est génial, parce qu’une femme peut comprendre les autres femmes, elle pourra donc les aider à tous les niveaux, tandis qu’un homme ne peut pas se mettre à leur place. Une femme fait des enfants, un homme n’en fait pas. Une femme sait ce que sont les responsabilités, un homme non... Il ne pense qu’à sortir, rentrer, commander, posséder, alors que la femme sait d’avantage gérer un intérieur, faire les courses, etc.

K : Est-il indispensable pour une femme d’avoir une vie de couple ? Est-ce important ou pas, d’avoir des enfants ?
Non. C’est important pour les enfants qu’il y ait une vie de couple, mais ce n’est pas indispensable. C’est important d’avoir des enfants, c’est bien, mais ce n’est pas une obligation. Un enfant, c’est de la joie, c’est magnifique, ça fait partie de la vie... Si je n’avais pas d’enfants j’en voudrais sûrement et je l’assumerais seule si le père n’était pas présent !

K : Pensez-vous que le couple a évolué depuis ces dernières décennies ?
Oui, ça a évolué dans un sens. La femme peut vivre seule, le mec aussi, on peut se mettre ensemble ou se séparer. Le mariage n’est pas une obligation, de nos jours on peut vivre séparément et très bien s’entendre comme ça. Un couple peut ne pas s’entendre dans le même appartement, ils se séparent, ça les rapproche peut-être deux fois plus. Avoir envie de se voir quand ils en ont envie, partager de bons moments plutôt que des scènes, des histoires, des critiques et des misères... On n’est pas fait pour partager des misères, mais pour partager le bon, se retrouver le soir après le boulot. Mais avoir un homme tout le temps derrière vous, à surveiller vos moindres gestes, tourner en rond comme un lion en cage, c’est insupportable ; je pique des crises, je laisse tout en plan et je me casse ! Alors quand il se décide à bricoler, je fous le bordel ! Tu sais, un homme ne sait faire qu’une seule chose à la fois, la femme minimum trois : écouter son répondeur, mettre en route une machine à laver le linge, préparer le repas. Le mec il est vite débordé et ça lui prend des heures ! Il prendra l’initiative de faire les courses parce qu’il faut manger et que le frigo est vide depuis plusieurs jours ; faire tourner une machine, parce que le linge s’est entassé depuis une semaine. Il fait tout au dernier moment, et c’est là qu’il trouve qu’il est débordé, en plus ! Les mecs organisés sont les mecs célibataires, et encore ! Le célibataire, c’est chez lui et il vit dans son bordel ou il est maniaque et c’est encore pire. Je le vis en ce moment...

K : Que pensez-vous du regard de l’homme sur la femme ?
C’est toujours un regard de séduction, pour la charmer, la séduire, partager quelque chose avec elle. Un homme sans une femme se sent seul, désorienté, perdu, alors il a besoin d’une femme... Je crois que l’homme a plus besoin d’une femme, que la femme n’a besoin d’un homme.

K : La séduction est-elle primordiale ?
Oui, j’aime bien. Je ne voudrais pas que ce soit un coq, cela dit, j’aime bien être séduite mais je sais très bien ce qu’il veut. Je me fais séduire mais pas trop longtemps, je le remets vite à sa place. Je ne dis pas que tous les hommes sont des goujats, mais il y a différentes manières de séduire une femme. Avec l’âge et l’expérience, je sais s’il veut juste une amie et partager des trucs sympa ou s’il veut aller plus loin... Ça, tu le ressens tout de suite. Je me suis rarement trompée sur leurs intentions. Je sais s’ils veulent partager juste quelque chose d’amical, je le sais dès le départ, sauf si c’est vraiment un grand malin. Même eux, je les vois venir avec leurs grandes pantoufles. Celui-là, tu t’en débarrasses très vite, tu te marres et tu le largues. Avec l’âge, tu vois les choses venir, les trois quart des femmes ne sont plus dupes. On est plus des adolescentes non plus. Les femmes adultes marchent par "flash" : tu le vois dans le regard, dans les actes, la manière de se tenir. Tu vois s’il est vulgaire ou non, mais tu peux tomber, de temps en temps sur l’exception, sinon tu sélectionnes : vire, garde, vire, garde... en tant qu’ami déjà, tu ne t’entoures pas de gros porcs, c’est terrible...

K : Que pensez-vous de l’infidélité ?
Je trouve ça normal. Si tu n’es pas satisfaite dans ton couple tu peux être infidèle, mais ce n’est pas mon truc. Si l’ami avec lequel je vis me trompe, c’est que l’on a rien à faire ensemble. Un couple est fait pour partager les bons moments comme les moins bons. Si c’est un coureur de jupons, là, je ne suis pas d’accord, c’est dehors ! Donc, je trouve ça très bien de se séparer. Si tu ne t’entends plus avec ton partenaire ce n’est plus la peine de rester ensemble. Voir mon ami faire le coq et jouer le fanfaron ailleurs, c’est la porte immédiatement... Être trompée, ça ne me plairait pas et je ne l’accepterais sûrement pas.

K : Avez-vous quelque chose à ajouter ?
Oui, j’aime bien les relations humaines avec les gens, partager des moments agréables, sinon je prends beaucoup de distance avec les mecs, je ne leur fais plus confiance. Même autour de moi, mes copines ou amies ont cette opinion. Je connais pourtant quelques personnes qui aimeraient bien se caser, partager quelque chose, mais souvent elles sont déçues. D’autres ont une vie bien rangée et ne vont pas chercher ailleurs. Elles savent ce qu’elles ont et préfèrent ne pas tenter une aventure sans lendemain. Partager une vie commune, c’est ça la vie. C’est pas évident, faut y aller doucement. L’âge n’a aucune importance pour trouver l’âme sœur, il faut se préserver, se protéger, apprendre à connaître l’autre et avoir un respect mutuel.

Propos recueillis par Nathalie Tuccillo, mars 2005

Réagir à ce temoignage

Creative Commons License La revue du témoignage urbain (http://www.koinai.net), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
La revue Koinai : qui et pourquoi ?   |   Koinai ? Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences
Tourisme Atlas
projet NetLab, politiques publiques, big data et sciences sociales
spacelike, une exploration visuelle du web de l'art contemporain