koinai.net

Témoignage urbain

koinai.net

Témoignage urbain

Au travail !

Le travail c’est la santé ?

Compléments sur le thème du travail


1 vote

I - Articles complémentaires sur deux activités : l’industrie du savon de Marseille et la fabrication du chocolat

1. Histoire du savon de Marseille

Le savon de Marseille, ce « cube » composé à 72% d’huiles, est utilisé sur tous les continents, et dans toutes les cultures. Universel, il réussit le tour de force d’être à la fois un produit de lessive et un produit de beauté !

L’origine du savon de Marseille provient du savon d’Alep existant depuis des milliers d’années. Le mode de fabrication originaire de la ville d’Alep en Syrie, à base d’huile d’olive et de laurier s’est répandu à travers le bassin méditerranéen, à la suite des Croisades, en passant par l’Italie et l’Espagne, pour atteindre Marseille.

A la fin du 16e siècle, la savonnerie est issue de petites entreprises familiales marseillaises. Le Midi, et la Provence en particulier, dispose des matières premières nécessaires, l’huile d’olive, le sel et les cendres de salicorne de la Camargue, et plus tard l’huile de palme et le coprah issus des colonies.

Au début du XXe siècle, la ville de Marseille possède quatre-vingt-dix savonneries. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Marseille assure encore la moitié de la production française mais les années qui suivent sont désastreuses. Le savon est supplanté par les détergents de synthèse et les savonneries marseillaises ferment les unes après les autres.

Mais les vertus de ce produit naturel et biodégradable vont être à l’origine d’un renouveau depuis les années 80.

Extraits de : http://fr.wikipedia.org/wiki/Savon_... et de www.savon-de-marseille.com

2. La fabrication et les vertus du chocolat

Le chocolat est un mélange de masse de cacao, de sucre, de beurre de cacao et éventuellement de lait. Le pourcentage de chaque élément dépend de la variété et du type de chocolat à obtenir.

Sa fabrication se fait en plusieurs étapes :

LE MALAXAGE
La masse de cacao est mélangée aux autres matières premières (sucre et éventuellement produits laitiers) dans un pétrin muni de meules de granit. La composition est malaxée jusqu’à devenir une pâte homogène.

LE BROYAGE / RAFFINAGE
Pour diminuer la granulométrie jusqu’à un niveau non perceptible à la dégustation, les particules solides doivent être réduites à 15-25 microns. La pâte passe donc dans des broyeuses affineuses.

LE CONCHAGE
Cette opération est essentielle pour donner au chocolat toute sa finesse et son onctuosité puisqu’elle permet une homogénéisation du produit et un développement de son arôme.

LE TEMPÉRAGE
Le conchage terminé, le chocolat est stocké dans des tanks à 40 °C avant de passer dans une tempéreuse. Le tempérage du chocolat consiste à amener le beurre de cacao dans sa forme cristalline la plus stable. Le beurre de cacao est composé de cinq molécules grasses différentes fondant chacune à des températures distinctes (comprises en 26 et 31 °C), et ce mélange donne au chocolat un haut degré de cristallinité : il peut cristalliser en six formes différentes. Parmi ces six états, le tempérage amène au plus stable.

LE MOULAGE
Pour obtenir la forme ou le motif désiré, le chocolat est directement versé dans des moules. Il s’agit du moulage du chocolat. Des ingrédients supplémentaires peuvent être ajoutés selon la friandise que l’on désire. Les moules et le chocolat passent dans une machine appelée tapoteuse qui répartit le chocolat dans le moule. Enfin, il passe dans un tunnel réfrigéré qui le refroidit instantanément.

Les vertus du chocolat

Le chocolat contient une grande quantité de substances chimiques antioxydantes (flavonoïdes, de la famille des polyphénols ou « tanins ») découvertes dans les fèves de cacao qui seraient à l’origine de ses qualités. Ces substances possèdent de nombreuses propriétés.
Manger régulièrement du chocolat peut avoir des effets positifs sur la santé ; le cacao ou le chocolat noir, en particulier, sont bénéfiques pour le système circulatoire. D’autres effets bénéfiques ont été suggérés, tels qu’un effet anticancer, nootropique (stimulation cérébrale) ou de prévention de la toux. L’effet aphrodisiaque n’a pas pu être prouvé pour le moment.
D’un autre côté, la consommation excessive d’aliments riches en énergie, tels que le chocolat, est suspectée d’augmenter le risque d’obésité sans une augmentation correspondante de l’activité.
Extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/Chocolat

II - À VOIR, À LIRE

Les savons de Marseille
Bernard Duplessy, Franck Rozet, Edisud, 2007
B.Duplessy nous raconte une véritable saga qui plonge ses origines loin dans le passé et les voyages, l’outremer et l’Orient. Le savon de Marseille, c’est aussi une aventure peu ordinaire, révélatrice d’une économie marseillaise tumultueuse. Au fil des pages et des documents illustrés, parfois inédits, se déroulent sous nos yeux la vie quotidienne des savonniers, leurs gestes et leurs savoir-faire.

La tradition du savon de Marseille
Pascale Huby, José Nicolas, Nouvelles éditions Loubatières 2006
Tourisme -broché- 48 pages
Synonyme de prospérité pour Marseille, avec les huileries et les activités portuaires durant la première moitié du XXe siècle, la production du savon à l’huile d’olive, a également fait les beaux jours de Salon de Provence, au point d’en transformer la physionomie. Au sortir de la seconde guerre mondiale, la puissante industrie savonnière décline inexorablement. Mais quelques artisans obstinés perpétuent encore la fabrication traditionnelle du fameux cube.

C’est dans l’air
Reportage France 5 télévision, diffusion du 02/02/07

Histoire d’un petit cube
Réalisation Cédric Gimet, Chapacan production
http://www.chapacan.net/savon.html
Ce film est une enquête sur les savonneries de Marseille. Au travers de plus de mille photographies retrouvées par miracle, le fonctionnement de cette industrie de renommée mondiale est étudié. Ce film retrace l’histoire de ce cube de savon, au gré des histoires personnelles de marseillais et de marseillaises, qui nous racontent quelques secrets d’utilisations de ce savon qu’ils connaissent depuis leurs plus tendres enfances.

Autour du chocolat :
Chocolat, l’envers du décor
Auteurs : Philippe Bertrand, Philippe Marand - Éditeur : Éditions de l’If
Pâtissiers reconnus, les deux auteurs se sont imposés comme des spécialistes de la chocolaterie. Avec cet ouvrage, ils livrent aujourd’hui les clés de leur savoir-faire exceptionnel, fruit d’une pratique quotidienne et d’une étonnante maîtrise de la décoration. Au fil des pages, les deux pâtissiers chocolatiers dévoilent leurs secrets et leurs tours de main. L’accent est mis sur les gestes les plus délicats, rendant accessibles les techniques les plus difficiles.

Chocolat mon amour
Michel Richart - Somogy, Editions d’Art- 2001
Dans cet ouvrage, Michel Richart, fils d’un maître-chocolatier lyonnais propose au lecteur de découvrir l’art et la manière de choisir, fabriquer et déguster le chocolat. Et pour tester les talents des gourmands, des recettes sont présentées à la fin de chaque chapitre.

Chocolat, mon amour
Un film de Christophe Fraipont
1996 - Belgique - 60 minutes - Vidéo
Production/Diffusion : Les films de la mémoire, ARTE GEIE
Ce film met en scène les plus grands professionnels de la poudre noire, à Bruxelles et à Paris, et raconte une histoire de la démocratisation du chocolat. Comment le chocolat, d’un produit de luxe réservé à l’aristocratie et à la haute bourgeoisie, est devenu un objet de consommation accessible à tous. L’imagination des chocolatiers et la concurrence ont ouvert la voie à la découverte d’une infinité de saveurs et de modes de consommation du chocolat...

III - LIENS UTILES

http://www.videos-pub.fr/fr_artisan... : une vidéo courte sur le métier de chocolatier.
http://www.chococlic.com
www.planetemuseeduchocolat.com

Concernant l’article de la rubrique sur le métier de thanatopracteur :
http://sct.fr.free.fr/index.htm : site culturel de thanatopraxie
http://sct.fr.free.fr/cepent/presen...
Présentation du Centre d’Études Préparatoires aux Examens Nationaux de Thanatopraxie d’Avignon
http://www.afif.asso.fr/francais/co... : où se former, enseignement, législation

Réagir à ce complements

Creative Commons License Témoignage urbain (http://www.koinai.net), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
La revue Koinai : qui et pourquoi ?   |   Koinai ? Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences